Archives de Catégorie: GrrRRRrrrr

Miroir, mon beau miroir…

Ce mardi de l’an de grâce (non, n’y pense même pas, je ne ferai pas de vil jeu de mots ^^) 2009, je me réveille toute guillerette-pimpante-pomponnette.

Je saute hors de mon lit d’un bon gracieux et vif, chantonnant à tout venant (tralalalaaalalala!). Je bois un jus de pamplemousse (rose) très frais (lalalilalaaalala!). Je revêts une petite laine présentée gracieusement par deux charmants moineaux (lalalalaaa!). J’enfile mes pantoufles (de coton) apportées par un daim hyper serviable (tralalilaloulali!). Je vais dans la salle de bain brosser mes quenottes et je me retrouve face à mon miroir… Là, que vois-je? Ô joie! Ô bonheur! En ce jour béni, j’ai un teint parfait! Le truc qui te donne une mine réjouie et un regard vif! Cette journée sera merveilleuse!!!

Je ne m’arrête pas plus longtemps pour contempler mon auguste visage (je suis comme ça, moi: raisonnable et modeste. Je dirais même plus: je suis la simple modestie personnifiée) et je poursuis mes préparatifs de sortie vers le Monde-extérieur-de-dehors (lalalalilalou!)…

Je suis dehors. Je marche. Je marche. (oui, je suis sur un très grand boulevard) Donc je marche. (lalalalilala!…) Et je passe devant un magasin de chaussures. Je m’arrête (de marcher) et j’entre (mûe par mon légendaire esprit scientifique). J’étudie alors tous les modèles avec mes yeux perçants (lalalalouuuulala!). J’avise un miroir. Je vise: moi dans le miroir…

Et là, il y a comme un moment de flottement, un petit vide dans ma tête…

Puis une tentative de positivisme: « Oooooooooooooooh! Un miroir  qui réfléchit les images en noir et blanc! Comme-c’est-ingénieuuuuux!…??????? »

FIN de la phase d’optimisme stupide. C’est officiel: il n’y a que moi qui suis en monochrome, le reste du magasin se reflète parfaitement bien en Technicolor…

Qu’est-ce-donc-que-donc????? (okay, en vrai c’était plutôt: « WHAT THE F**K?!! »… mais bon ^^ )

Mon cerveau se lance alors dans une étude (frénétique et) approfondie de la situation, et relève 3 facteurs qui peuvent expliquer l’outrancière différence d’images entre le miroir de ma salle de bain et celui du magasin de chaussures (où je n’entrerai jamais plus, soit dit en passant):

  1. Première explication: comme c’était mon miroir de chez moi, il est possible que je lui aie versé un pot-de-vin pour qu’il ne projette que des reflets agréables. C’est cependant une explication tout à fait farfelue: un simple coup d’œil à mon compte en banque m’a prouvé l’impossibilité de la chose.
  2. L’ampoule du plafonnier de ma salle de bain est morte (depuis la semaine dernière, d’ailleurs, hum!) et là, je n’ai pour source lumineuse qu’une toute petite lampe d’appoint…
  3. Je me rends compte aussi qu’au réveil, je ne porte pas encore mes lunettes…

Conclusion (et révélation du jour): c’est seulement dans le noir et du point de vue d’un aveugle que j’ai un teint parfait… Top cool… Je sens que la semaine va être rude… ^^

Dis-moi que toi, ça va, tu es toujours en couleurs!?!

8 Commentaires

Classé dans Chick & Trucs, GrrRRRrrrr

Le retour de la Question

Oui, c’est la crise. Le retour de la grande et immense et terrifiante et obnubilante question. Le retour du grand challenge contre lequel se bat régulièrement tout demi-humain qui se respecte. « Demi-humain »? Tu ne sais pas ce que c’est? C’est un humain à qui il manque une caractéristique essentielle. Un humain qui ne peut absorber un liquide pourtant vital aux autres humains.

J’ai nommé: l’Humain Qui Ne Boit Pas De Café.

Or, pour mon très grand malheur je fais partie de cette catégorie déficiente.

Dis, euh, pourquoi j’ai l’impression que tu n’es pas solidaire DU TOUT du drame qui se joue sous tes yeux???! Je trouve que tu prends ça un peu trop à la légère, dis donc! Je crois que tu ne te rends pas DU TOUT compte de l’ampleur de la crise! (du tout!)

Laisse moi te mettre dans le bain contextuel et virtuel de cette crise néanmoins très réelle. Lire la suite

14 Commentaires

Classé dans GrrRRRrrrr, Liste

Un grand moment de solitude…

4h du matin. J’entr’ouvre un œil. Une constatation s’impose: j’ai soif. Normal, j’ai toujours soif la nuit. Mais qu’on se rassure, il se trouve que j’ai aussi toujours une bouteille d’eau près de mon lit. Cool.

Lire la suite

18 Commentaires

Classé dans GrrRRRrrrr

(Petite) victoire…

La mauvaise idée:

Boire (excessivement).

Rentrer à 2h du matin (raisonnablement).

Être couchée à 2h01 (rapidement).

… Et être toujours éveillée à 7h37, avec en bonus un mal de crâne à retourner un pendu…

La très mauvaise idée:

Rajouter un somnifère sur le tout.

Mais:

Je ne l’ai pas fait. Du moins pas la deuxième étape.

Je suis donc une grande intellectuelle. (Au moins.)

Yeepeepee… (et quand est-ce qu’on dort???)

4 Commentaires

Classé dans GrrRRRrrrr

Brouillage

Pffffffff… En guise de bilan de la semaine: le Top 7 des trucs qui n’ont VRAIMENT PAS été réceptifs à mes ondes:

  • le métro: quand je fixe le couloir/le panneau d’affichage et que j’envoie tout plein d’ondes pour le faire arriver plus vite (parce que forcément, je suis pressée. Je sais pas pourquoi, mais c’est comme ça.) Je note qu’en ces occasions, il a tendance à prendre touuuut son temps. Je note aussi qu’il est en grève.
  • la caissière de Shopi: qui certes n’y peut rien si la cliente de devant a choisi pile le seul pot de Tzatziki sans prix et avec un code-barre foireux en prime. Ça n’empêche qu’elle pourrait se décider à shooter aimablement la cliente hors du magasin, histoire que je puisse enfin passer (mais à part ça je suis une fille très zen)
  • mon vernis: qui malgré mes yeux plissés-concentrés-je-t-envoie-des-ondes, ne sèche pas. Pas assez vite pour moi, en tous cas.
  • mon réveil: alors que je lui avais gentiment envoyé tout plein d’ondes à 4h du matin (quand l’insomnie était on-ne-peut-plus officielle) pour lui expliquer qu’il faudrait qu’il arrête le temps, histoire que je puisse avoir mes 9h de sommeil avant la sonnerie. A priori il m’a pas entendu.
  • le coin de ma couverture: qui, s’il ne réagit pas très vite à mes ondes (je le regarde très fixement et très intensément)  ne va pas tarder à tremper dans mon bol de soupe (ça passe ou ça casse???)… Non, il n’est pas question pour autant d’arrêter mon mouvement. Et vu le non-chauffage qu’il y a chez moi, il est aussi hors de question que je me désenroule de ma couverture avant de faire la cuisine (= réchauffer une brick Liebig. Respect pour mes talents culinaires, je vous prie) .
  • mon vernis (bis): qui a une gueule de peau de serpent qui mue. Avec toute la bonne volonté que j’ai mis à l’appliquer et toutes les ondes magiques qu’il s’est farci, je trouve qu’il aurait pu faire un effort et tenir au moins 3 jours. C’est pas ma faute à moi si j’ai pas de lave-vaisselle ni de Cendrillon domestique pour éviter à mes ô si magnifiques mains de subir une vie de martyrs.
  • ma plaque chauffante: qui, bien évidement, ne chauffe pas…  Mais c’est vrai que si je tournais le bouton sur ON ça pourrait aider… plus que mes ondes en tout cas.

La palme d’or revient donc à: Mon Vernis! Oléééé! Une ovation pour ce petit chacal!

A part ces très grands (et très graves) traumatismes,  je suis de bonne humeur XD. Faut juste que je règle un peu mon émetteur d’ondes, que je trouve le truc qui brouille la fréquence ou que je me gloupse une petite rasade de soupe de crapaud, et tout ira bien.

Et toi, le monde t’obéit comme il faut, ces derniers temps? Ça va, pas trop de rebellion dans les rangs?

4 Commentaires

Classé dans GrrRRRrrrr, Liste

GrrRRRrrr?

Tu as remarqué, toi aussi, qu’il suffit de laisser négligemment ton parapluie à la maison (pensant qu’il pourrait profiter d’une journée de repos at home, tu as décidé de lui épargner 12h d’asphyxie au fond de ton sac). Donc disais-je, tu as oublié ton parapluie  (car oui: en clair, tu l’as oublié. Tu n’es pas charitable au point de donner des jours de congés à ton parapluie. Déjà que tu comptes tes heures de boulot sur ta montre de plongée, celle qui indique les secondes et aussi les morceaux de secondes…)

Et bien, forcément, là, il se met à pleuvoir. Pour de vrai. A pleuvoir comme si le ciel craignait que ce coin du globe n’ait pas encore reçu sa dose d’acide sulfurique. Alors que  (pour info, Mister Jesuisceluiquifaitpleuvoir) ici, on a tout ce qu’il faut. On a atteint le quota fixé, facile. (Depuis un bon quart de siècle, même que.)

Et donc il pleut. Et tu te retrouves tout ballot, à grimacer face à un nuage (qui t’ignore superbement, toi et tes shoes en daim-qui-supporte-pas-la-pluie), et tu farfouilles dans ton sac de Mary Poppins (si tu es un homme tu ne farfouilles pas: tu te contentes de râler, maugréer et blasphémer ^^) Tu farfouilles, tu farfouilles (tu maugrées, tu maugrées), tu re-farfouilles, tu re-farfouilles… Et là, forcément, c’est humain, tu as un réflexe inévitable, tu t’écries:

« mais WHERE IS MY UMBRELLA???? » ….. Et tu te marres!!!!

Parce que tu as appris touuuuuuuus ces mots grâce à Gad Elmaleh, et que tu as joyeusement mixé « where is Brian » et « umbrella » pour te faire une phrase bien à toi, originale, subtile et tout. Et donc tu es super fier de toi et de tes grandioses capacités d’apprentissage! Ou bien tu as un peu pitié, mais tu es content quand même. Et c’est le principal. ^^

Finalement, même la pluie, ça peut mettre de bonne humeur! ^^

Poster un commentaire

Classé dans GrrRRRrrrr

Mauvais timing

Il me semble qu’on me provoque. Qu’on veut que je m’énerve.

Sous prétexte qu’hier j’ai fait ripailles de façon inconsidérée. Et que la complice du crime a curieusement laissé à mon intention le bouquin « Le corps de rêve des paresseuses » (qui est un ouvrage théorique que je souhaitais étudier du point de vue stylistique. Il est évident que je ne suis pas paresseuse et que j’ai déjà un corps de rêve). Et donc que ce matin, l’air de rien, j’ai eu une petite conversation à calories-ouvertes avec ma balance… Et bien, dans ces tragiques circonstances, que fait le Net???

Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans Chick & Trucs, GrrRRRrrrr