Le lièvre de Vatanen est chez moi

Vatanen se plaça au centre de la chaîne. Les hommes se dispersèrent dans la forêt, des cris retentissaient dans les bois enfumés. Vatanen se dit que la vie était pleine de surprises: il y a un mois encore, il était assis, morose, au bistrot du coin avec un verre de bière tiède à la main, et maintenant, il était dans ce désert brûlant, enveloppé de fumée, le sac plein de poissons humides, la sueur aux fesses.

« Plutôt mille fois ici qu’à Helsinki », sourit Vatanen à travers ses larmes.       (p. 71)

Bon, ok, avant d’aller plus loin, je te donne la vraie raison pour laquelle j’ai craqué sur ce bouquin… C’est parce qu’il ressemble à ça:

hi!hi! Mate la pochette en peau de lièvre! ^^

Je trouve ça tout simplement ubuesque! Sérieux, tu as vu le coffret??? (oui-oui, le truc gris qui a l’air moelleux et poilu-tout-doux, c’est la pochette de protection du livre!) En peau de lièvre!!!  Je me suis faite avoir par sa douceur! (comme devant une boîte de Kiri!) Je me demande bien quel effet il va faire dans ma bibliothèque… Ça fait un peu le grimoire d’Harry Potter, non? Tu trouves pas? Tu sais, celui qui l’attaque? Non? Bon. C’est vrai qu’il manque les dents.

Comme je ne voudrais pas paraître matérialiste (pas mon style ^^ ) je te mets un petit débriefing sur le bouquin en question. (Oui, celui qui se trouve à l’intérieur du coffret-qui-est-tout-doux-que-j’aime-trop-ça. Parce qu’en plus du coffret (tout doux, donc, si tu as bien suivi)  y a un même un bouquin, en bonus! ^^ )

La quatrième de couverture proclame avec assurance qu’il s’agit « d’un roman culte dans les pays nordiques ». Bah, si c’est culte alors… allons voir de quoi il retourne. On dit d’ Arto Paasilinna qu’il a inventé le genre du roman d’humour écologique. Soit. Arto a l’air d’avoir une vie marrante: « né en Laponie finlandaise (déjà, rien que ça, c’est cool!), il est successivement bûcheron, ouvrier agricole, journaliste et poète ». Plutôt chouette, comme gars, non?

Quant au roman lui-même: c’est l’histoire d’un mec, Vatanen de son petit nom, journaliste de son état, qui plaque tout et traverse la Finlande avec un pti lièvre (après avoir failli l’écraser d’ailleurs; pas rancunier le lièvre. Enfin c’est son pote qui a failli l’écraser, mais bon, ne pinaillons pas.) Il lui arrive plein d’aventures bizarres, des plus hallucinantes (un prêtre qui essaye de flinguer le lièvre, en poursuivant l’animal qui court partout dans son église! J’adore!) aux plus cruelles (le chapitre 13 te dit comment te débarrasser, de façon bien violente, d’un corbeau qui te pique ta bouffe…) Bref, Vatanen se ballade et découvre la vie, dans le grand Nord finnois. Tu noteras au passage que notre héros s »appelle Vatanen, et non pas Van Houten (petit gourmand!).

Ça se lit très facilement et je te le recommande. Ne serait-ce que pour la crise de nerfs que tu vas piquer, quand tu liras la liste des accusations. Liste qui résume le roman et les aventures de Vatanen, mais du point de vue d’une administration psycho-rigide. A en mourir de rire… d’un rire bien cynique, mais rire quand même!


« Le lièvre de Vatanen » Arto Paasilinna, Denoël, coll. « Folio », 2008 (publié en 1975 pour l’édition originale « Jäniksen vuosi »… Non, je ne sais pas ce que le titre original veut dire, mais au cas où tu parlerais finnois…)

note pour Elle: j’ai vérifié, c’est du faux, y’a pas de fourrure de lièvre mort chez moi ^^

2 Commentaires

Classé dans Encre

2 réponses à “Le lièvre de Vatanen est chez moi

  1. Lol tu m’as fait bien rire avec ta description de la couverture :p et oui on se faire très vite avoir avec tous coffrets de noël !! à regarder à 10 fois avant d’acheter :p
    Bisous!
    Bouchra

  2. MDR
    Tu donne envie de le lire, mais comme en ce moment je n’y arrive pas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s