Esprit de contradiction & Mauvaise foi

En fait je voulais te parler de Barthes & moi. Mais pour ça, il faut d’abord que je te raconte ma vie (t’es bien installé, là?). Donc je ne te parlerai (un peu) de Barthes, qu’à la fin (ô malin stratagème qui crée le suspense! Quel scoop interplanétaire te sera révélé?)

CHAPITRE 1

Dans le château familial, face à la bibliothèque, la Princesse QuiSenFoutDuPetitPoisSousSonMatelas s’arrache les cheveux et hurle de dépit: "Mais y’a rien de bien à lire dans cette fichue chaumière!?!!" (version bibliothécaire du fameux "Mais j’ai rien à me mettre!" qui viendra bien assez tôt). La Reine Mère arrive en urgence pour porter secours à Fifille et lui conseille (pour la cent-millième fois) de laisser sa chance à Dostoïevski et ses Frères Karamazov. Réponse subtile et hautement réfléchie de la Princesse: "Nan! Ça a l’air nul et ringard."


Des années plus tard, par inadvertance, je me laisse tenter par le livre honni et découvre les mots d’un grand Illuminé, un torturé de l’âme qui écrit comme un joaillier (même en VF). La grande classe.

(note pour moi-même: la Reine Mère a toujours raison.)

(note pour la Reine Mère: reconnais que la couverture était toute poussiéreuse et pas engageante, hein?!^^)

CHAPITRE 2

Première année de fac de Lettres. Premier cours de littérature du XIXe siècle. Le prof: "Bien sûûûûûr, il est évident et naturel que je suppose que vous avez lu tout Balzac et Zola – (pause) – sinon vous n’avez rien à faire ici."

Réaction parfaitement logique de l’étudiant lambda (okay, c’était probablement que moi): "Je ne lirais JAMAIS ces loosers de Balzac et Zola."

Quelques années plus tard (j’ai la rancune tenace), mue par un pur esprit scientifique et expérimental, j’ouvre les ouvrages interdits… Verdict: j’admets, ils se débrouillent pas mal, ces petits vieillards (non, je ne suis pas mauvaise perdante. ^^)

(note pour l’étudiant lambda d’aujourd’hui: C’est pas parce qu’un mec est agrégé et super intelligent et blablabla qu’il est pédagogue pour deux sous. Désolée pour toi…)

(note pour le prof: Espèce d’abruti! Tes remarques snobinardes m’ont privée de B&Z!) (oui, c’est TOUT de ta faute!)

CHAPITRE 3

Université, toutes les années, tous les sujets, toutes les matières, tous les cours, toutes les heures: chaque dissertation/explication/phrase se doit de commencer par une citation (très chiante) de Barthes (on y vient!)… Barthes est le grand gourou. "Barthes is watching you". "Barthes is partout". Jusque dans les musées: je peux même pas aller à une expo de photo sans me cogner à l’ombre barthesque dès la première salle.

Moralité: avant même d’avoir goûté la plus petite miette imprimée de Barthes, j’en fais déjà une indigestion. Barthes: GO TO HELL!

MAIS, parce que le Japon c’est cool (affirmation d’une grande finesse ^^), parce que je ne peux pas ouvrir un demi bouquin sur le Japon (qui est hyper cool, si tu as bien suivi) sans voir une référence à Barthes et son Empire des signes, parce qu’il me nargue, parce qu’il me provoque, parce que je suis obligée-forcée-j’ai-pas-le-choix (vu qu’il s’agit du Japon, hein!): je craque et acquiers le livre banni.

Et là, surprise: Barthes n’est pas une vieux schnock rébarbatif, mais un poète totalement allumé du ciboulot! Je te jure. Certes, il s’agit du Japon (qui est… ^^) et donc tu me diras que je suis forcément bon publique. C’est pas faux. Mais c’est pas tout! Son écriture…!

Admettons que tu sois d’humeur romantique: ça tombe bien, Barthes est un charmeur! Il te parlera de la manipulation des baguettes (soit, concrètement, hein: comment les gens y graillent!) comme s’il s’agissait du summum de la délicatesse: "manger n’est pas respecter un menu (un itinéraire de plats) mais prélever, d’une touche légère de la baguette, tantôt une couleur, tantôt une autre, au gré d’une sorte d’inspiration qui appartaît dans sa lenteur comme l’accompagnement détaché, indirect, de la conversation (…)" Si c’est pas psychédélique, ça! Et puis il te fait des petites comparaisons poétiques toutes les deux lignes, genre: "le visage est tiré à la façon d’une nappe vers le puits noir (…) des yeux"; ou bien: "le haïku, sorte de balafre légère tracée dans le temps".  Et c’est très joli. ^^

Bien sûr, si tu es d’humeur sémiologique, tu es content aussi, mais ça c’est normal, Barthes est ton Maître Spirituel depuis que tu as 18 mois. Pas besoin de te convaincre.

Et puis si tu es d’humeur taquine, tu lis tout ça au second degré, et tu te marres comme une loutre, parce que tu peux aussi prendre tout ça comme une joyeuse blague!!!

Alors, voilà le scoop: si Barthes est partout, ça ne veut pas dire que c’est un chacal de dictateur. En fait: Barthes est un it-boy! La preuve: il faisait encore la couverture du Magazine Littéraire en janvier! (sexy, hein!)

(note pour toi: mais toutes ces hésitations, c’est tout la faute des profs. Non je l’ai pas déjà dit. Non je ne suis toujours pas une sale gamine pourrie et mauvaise joueuse.)

ÉPILOGUE

Donc je m’incline (un peu). Il est possible que les mastodontes littéraires ne soient pas que du blabla enrobé de marketing, et ajusté d’une vieille étiquette "magnifique œuvre" dont personne ne sait plus d’où elle vient. Il est possible qu’en vrai, ils méritent (un peu) leur renommée. Il est possible que le matraquage a réellement été fait "pour mon bien".

Ouais. Possible. Je m’incline (pas trop bas, quand même).

Mais tu noteras que pour lire d’autres grands sages (par exemple des philosophes comme "Calvin & Hobbes") je ne me suis pas fait prier. Comme quoi, les vrais maîtres s’imposent d’eux-mêmes. :-P

ET DONC…

On dit qu’il y a un temps pour tout. Je suppose que c’est vrai. En tout cas c’est sûr que ça l’est pour les livres. Il faut qu’il te tombe dans les mains au bon moment, quand tu es d’humeur adéquate. Sinon tu peux pas le recevoir.

… Mais c’est vrai aussi que ça aide si tu n’es pas une bête fille butée-têtue-acharnée, et si tu ne te braques pas dès qu’un truc te prend un peu la tête. (Je dis ça, je dis rien.)

Et toi, tu as des refus officiels de lecture? Des trucs que jamais de la vie tu les liras? … Enfin jusqu’au jour où…! ^^

6 Commentaires

Classé dans Encre

6 réponses à “Esprit de contradiction & Mauvaise foi

  1. Sanjuro

    Barthes pas encore lu mais tu donnes envie,
    Zola, j’ai dévoré,
    Balzac, imbuvable au collège, adoré au lycée, comme quoi…
    Mais Calvin & Hobbes, rien à dire, c’est de la magie pure :)

  2. Bonjour Marine,

    Je suis d’accord avec toi, à chaque période de la vie correspond son lot de découvertes (et comme les temps changent on apprécie différemment la lecture, la musique, la télé… bref tout).

    En règle générale, je ne lis pas un auteur en entier (pas toute son oeuvre en enchaînant les livres les uns derrière les autres), je préfère lire des livres complétement différents pour ne pas saturer.

    Bisous, bisous,

    XO

    Gossip Boy.

  3. Des refus de lectures… Humm.
    Proust trop de détails tue le détail.
    Rousseau traumatisé en 1ère on devais lire les confessions et apprendre les textes…la plus grosse impasse de ma vie scolaire.
    Marc Levy…une merde

    J’avais refusé d’ouvrir le moindre Werber, j’ai finit par le faire j’ai adoré.
    De même pour tout ce qui est fantasy.
    Et aussi guerre et paix.

    Mais si on était plus butées ET de mauvaise fois on ne serait plus si charmante!

  4. mag

    oui j’avoue, calvin et hobbes m’est tombe dans les bras en nouvelle zelande alors que je decouvrait a peine l’anglais et comme j’ai rien compris j’ai pas enormement acroché. Alors que aujourd’hui j’en decore mon mur, tout mes cahier et porte documents !!
    pour tout les autres bouquins philosophiques j’attend d’etre a la retraite pour pouvoire mieux les "reçevoire"…

    gros bisous cousinette!!

  5. marine

    @Sanjuro & Elle:
    hugh! Amis de Calvin & Hobbes, je vous salue! hugh!
    @Gossip Boy:
    en fait, moi aussi, je ne lis rarement "l’intégrale" de qui que ce soit… Sauf de Calvin & Hobbes, bien sûr! ^^
    (ceci n’est pas un message-matraquage de promotion par le fan club de C&H! ^^)
    @Elle:
    ^^ bon esprit! Tout ça, c’est juste une nouvelle preuve de notre immense charme! mdr!

  6. Great site this marinemarine.wordpress.com and I am really pleased to see you have what I am actually looking for here and this this post is exactly what I am interested in. I shall be pleased to become a regular visitor :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s